J + 9 - Cannes, vu de l'intérieur

Publié le par Limess



Ça y est... la fatigue a eu raison de moi... Impossible de se lever en ce jeudi matin, malgré la sonnerie incessante du réveil et la place pour A l'origine, pour la séance de 8h30, bien lovée au fond de mon sac. Le réflexe immédiat, dans ces cas là, et finalement pas le meilleur, est de couper son portable en se disant naïvement "encore cinq minutes". Sauf que les cinq minutes en question ont duré quelques heures, me réveillant sur les coups de 10h, émergeant réellement vers 14h... Une matinée de foutue ! Alors que les filles décident de traîner à l'appartement, je me rends sur les coups de 16h sur la Croisette, trouver une place pour le Xavier Giannolli, alias le vainqueur dans mon pronostique rob gordonien ! Sauf que là encore, je suis totalement à l'Ouest, ayant totalement oubliée que 18h correspondait à une montée des marches et qu'il faut donc une robe de soirée obligatoirement. Pas de bol, je suis en mode touriste. Une journée sans projections, donc, un comble quand on est au festival de Cannes.

Mais qui dit Cannes, dit aussi une vie interne totalement occultée des médias. Grâce à L. et à Radio Campus, j'ai l'occasion d'assister à ma deuxième vraie soirée cannoise, bien différente de celle faite le lundi même. Le thème, "Au bonheur des dames", soit une soirée strictement réservée aux filles. L'occasion de découvrir un univers irréel et typiquement cannois. Pour se rendre à la villa Schweppes, logée sur les hauteurs, il faut d'abord trouver la navette secrète, garée à un endroit secret ! Un van privé nous emmenant à 30 minutes de Cannes, au bord de la mer. La villa est gigantesque, piscine à 28° et buffet incroyable, on se croirait presque dans une redit' de Beverly Hills. Au programme: buffet typiquement féminin avec poisson grillé et légumes bio' et dérivé d'un cosmopolitan à base de Schweppes. Quand Miranda, Carrie, Charlotte et Samantha rencontre Brandon et Kelly ! En tant que festivalières tout ce qu'il y a de plus banales, nous découvrons avec fous rires les autres invitées: 80 femmes, mannequins anorexiques et poupées liftées très jet set ! Les conversations volent très hauts, l'une d'elles nous parlant de la soirée de la veille réunissant les membres du jury. Géraldine lui demande alors si elle a vu James Gray, ce à quoi elle répond un très jouissif "Quiiii ?!". Mais ne nous moquons pas trop vite, ayant nous même participé avec enthousiasme à cette soirée si bien renommée "La soirée pétasse". Chippendales et effluves d'alcools venant clôturer la soirée. Des choses difficiles à imaginer quand on passe sa journée sur la croisette, à chercher ou à enchaîner les projections. La majorité des femmes présentes ne venant que pour le côté people du festival ! La soirée se finira pour ma part en squattage à l'appartement de la radio, trop fatiguée et un peu pompette pour rentrer seule dans les rues sombres ! Les filles étant rentrées avant moi. Cannes de l'intérieur, donc, vécu par quelques néophytes, de quoi clôturer ce festival en beauté, ce jeudi étant ma dernière soirée cannoise. Demain, dernier film avant de boucler la valise... Back to reality. XoXo. GG.

Publié dans Festivals

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article