Bilan et palmarès personnel cannois

Publié le par Limess



Et voilà, nous sommes déjà dimanche. Le festival de Cannes se termine tandis que je suis rentrée sur la Capitale depuis vendredi soir. Une quinzaine de folie, encore plus surréaliste que l'année dernière. Même si le rythme s'est ralentit petit à petit, j'ai réussit à voir 17 films, la majorité dans la sélection officielle, au prix de plusieurs heures d'attente, toutes sélections confondues. La qualité des films est diverse, allant des purs chef d'oeuvres tel que Un prophète à de vrais nanars comme Ne te retourne pas. Dans tous les cas, Cannes a tenu ses promesses, réservant son lot de potins, de people et sa polémique annuelle. Antichrist, qu'il soit détesté ou adulé, restera comme LE film le plus marquant de la Quinzaine, repartant même pour le moment avec un anti-prix de la part du jury oecuménique. Pour reprendre l'article de Rob, le réalisateur Radu Mihaileanu et son jury ont décerné celui-ci "à titre individuel et solidaire", évoquant leur "devoir d'honorer le film le plus misogyne du "plus grand cinéaste du monde"" qui "suggère finement que la femme doit être brûlée sur le bûcher pour sauver le monde et que l'homme puisse enfin se mettre debout". De quoi me faire adorer encore plus Lars Von Trier, ce bon vieux provocateur, dont le centre George Pompidou lui consacre d'ailleurs une rétrospective dès le 8 juin. Je vous reparlerais très vite ici.

Mon bilan personnel est lui aussi assez enchanté puisque j'ai plutôt réussit à contourner les frasques de Cannes, privilégiant cette année, et à la différence de l'année dernière, les films aux fêtes. L'heure est aux remerciements. A Rob, tout d'abord, pour m'avoir donné de la visibilité sur son propre blog durant toute cette quinzaine. A mes collègues de vadrouilles, Aurélie et Justine, Jonathan, L. et tous les membres d'Extérieur Nuit. A vous, ensuite, pour m'avoir suivit pendant cette belle quinzaine. L'heure est au palmarès, personnel tout d'abord, dans l'attente de celui d'Isabelle Hupert et de ses jurés. Le débat est apparemment houleux, de vives tensions étant apparues entre ces deux grands gueules que sont Hupert et Asia Argento, James Gray ayant même menacé de quitter sa fonction. Ça promet ! Vivement ce soir !

MON PALMARES:

Palme d'or:

Un prophète / Jacques Audiard

> Ce qui est probable ? Le temps qui reste / Elia Suleiman
> Outsiders ?
A l'origine / Xavier Giannolli, Le ruban blanc / Michael Haneke, Antichrist / Lars Von Trier

RESULTAT: LE RUBAN BLANC

Grand prix:

Antichrist / Lars Von Trier

> Ce qui est probable ? Vincere / Marco Bellochio
> Outsiders ? Un prophète / Jacques Audiard, Etreintes brisées / Pedro Almodovar, Le ruban blanc / Michael Haneke

RESULTAT: UN PROPHETE

Prix du jury:
Les herbes folles / Alain Resnais

> Ce qui est probable ? Les herbes folles / Alain Resnais
> Outsiders ? Looking for Eric / Ken Loach, Fish Tank / Andrea Arnold, Nuit d'ivresse printanière / Lou Ye

RESULTAT: FISH TANK & THRIST

PRIX EXCEPTIONNEL DU FESTIVAL DE CANNES: LES HERBES FOLLES

Prix d'interprétation masculine:
Tahar Rahim / Un prophète

> Ce qui est probable ? Tahar Rahim / Un prophète
> Outsiders ? François Cluzet / A l'origine, Steve Evets / Looking for Eric

RESULTAT: CHRISTOPHE WALTZ

Prix d'interprétation féminine:
Katie Jarvis / Fish Tank

 

> Ce qui est probable ? Charlotte Gainsbourg / Antichrist

> Outsiders ? Giovanna Mezzogiorno / Vincere, Abbie Cornish / Bright Star

RESULTAT: CHARLOTTE GAINSBOURG
> Je jubile ! Antichrist étant considéré comme l'un des films les plus misogyne depuis bien longtemps, donner le prix d'interprétation à Charlotte Gainsbourg est absolument extraordinaire ! J'adore.

Prix de la mise en scène:
Antichrist / Lars Von Trier

> Ce qui est probable ? Le temps qui reste / Elia Suleiman
> Outsiders ? Bright Star / Jane Campion, Soudain le vide / Gaspard Noe, Visage / Tsai Ming-Liang

RESULTAT: KINATAY

Prix du scénario:
Un prophète / Jacques Audiard

> Ce qui est probable ? Looking for Eric / Ken Loach
> Outsiders ? Le ruban blanc / Michael Haneke, Kinatay / Brillante Mendoza, Inglourious Basterds / Quentin Tarantino

RESULTAT: NUIT D'IVRESSE PRINTANIERE

Mais bon, je ne suis vraiment pas bonne en pronostics ! ^^

Publié dans Festivals

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dorothy 30/05/2009 11:39

Merci de nous avoir fait vivre avec autant de passion et d'anecdotes ton aventure cannoise!

aldanjah 25/05/2009 18:05

Bonjour. J'ai cru comprendre que c'était ta deuxième session à cannes. Peux-tu nous dire par qui tu obtiens tes entrées aux projections ? ou es-tu hébergé ? Bref, ce qui existe en dehors des films en eux-même nous intéresse aussi ;)
A bientôt

Niko06 24/05/2009 21:44

Un beau palmarès qui a pour une fois osé!!! Récompenser des films qui dérangent, qui divisent, qui choquent, qui sont là par miracle... c'est beau, bravo à ce jury qui malgré la forte présence de personnalités féminines a montré qu'il en avait une sacré paire!

miko 24/05/2009 19:52

Coucou toi!

Je l'avais remarqué déjà depuis plusieurs articles, mais je trouve réellement que tu as l'écriture facile, ce qui rend tes articles très fluide à la lecture.. Bon point!
Alors après t'avoir récemment découverte comme critique radiophonique de cinéma, te voilà "journaliste" ! Que de bonnes surprises en tout cas.

Bravo pour ton blog, qui est très riche et plein d'articles intéressant, je repasserais!
Toutes mes félicitation, en espérant que cette croisette t'a enjouée!
Biz, miko