Un été à Paris n°1 - La cinémathèque

Publié le par Limess



Parce que certains d'entre vous, comme c'est mon cas, ne partent pas en vacances ou, au contraire, viennent les passer dans notre chère et bonne vieille capitale, Une dernière séance ? concurrence L'officiel des spectacles en vous donnant, tout au long de l'été, les bons plans cinématographiques parisiens. Car qui a dit que l'on ne pouvait pas s'évader durant ces mois de juillet et août tout en restant au même endroit ?


LA CINEMATHEQUE FRANCAISE


Fermée durant le mois d'Août, la cinémathèque française propose, en plus de ses nombreuses expositions - dont celle sur Jacques Tati qui se terminera au début du mois d'Août -, deux rétrospectives consacrées à deux grands réalisateurs relativement différents.


Avec la sortie le 08 juillet de Public Enemies, la cinémathèque se met aux couleurs de Michael Mann, ce réalisateur américain grand amateur de cinéma d'action et de nouvelles technologies. Cet éternel perfectionniste sera d'ailleurs présent durant deux soirées, la première à l'occasion de la présentation de la copie "définitive" de Public Enemies - sachant que ce n'était pas le cas de celle projetée à la presse et que j'ai eu l'opportunité de découvrir -, le 02 juillet. La seconde, le samedi 04 juillet, lors d'une leçon de cinéma exceptionnelle suite à la projection de son film Heat. De grands et beaux moments de cinéma à prévoir.

Au programme, du 02 au 26 juillet: Public Enemies / HeatComme un homme libre / Le solitaire / La forteresse noire / Le dernier des Mohicans / Le sixième sens / LA Takedown / Ali / Collateral / Miami Vice / Révélations.

Plus d'informations, ici.

-----------------------------------------------------------------------------------------------



Depuis le 19 juin, et ce jusqu'au 02 août, la cinémathèque française se met sous le signe de l'horreur et de l'épouvante autour d'une rétrospective consacrée à William Caslte. Réalisateur de films à petit budgets durant les années 40 et 50, il se spécialisa par la suite dans le cinéma d'épouvante. Mais William Castle est aussi connu pour avoir mis au point une technique imparable de marketing en organisant le spectacle autant sur l'écran que dans la salle. Fauteuils vibrants, lâcher de squelettes dans les salles, comptes à rebours avant les scènes chocs... Rires et frissons garantis.

Au programme: Intrigue sous les tropiques / The iron glove / Jesse James V.S The daltons / Billy the kid contre la loi / Masterson of Kansas / Conquest of cochise / Duel au Mississippi... et bien d'autres encore.

Plus d'informations, ici.

> La cinémathèque, 51 rue de Bercy, 75012, Paris. Tarifs cinéma: entre 4 et 6 euros.

Publié dans Bons plans

Commenter cet article