Be Bad ! / Youth in revolt / Miguel Arteta

Publié le par Limess

bebad-copie-1.jpg

 

Sortie: 01 septembre 2010 / En dvd, le 04 janvier 2011

> L'histoire: Nick Twisp (Michael Cera) tombe amoureux de Sheeni (Portia Doubleday), jeune fille parfaitement consciente de ses charmes. Pour trouver le courage de la séduire, le jeune homme décide alors de s'inventer un double maléfique, en la personne de François Dillinger.

Jusqu'où iriez-vous pour séduire la fille de vos rêves ? Telle est la question au coeur de Be Bad !, quatrième long métrage de Miguel Arteta, réalisateur, entre autres, pour des séries télévisées telles que Freaks and Geeks ou Six Feet Under. Adapté du roman de C.D. Payne, Be Bad ! conte les aventures romantiques, mais qu'il souhaiterait plus sexuelles, de Nick Twisp, jeune puceau à la recherche de la femme de ses rêves. Jusqu'à ce qu'il rencontre Sheeni, adolescente bien sous tous rapports, cachant bien son jeu sous ses airs de jeune fille bien éduquée. Il est alors temps pour Nick de prendre son courage à deux mains et de lui prouver qu'il la mérite, s'inventant dès lors un double maléfique, capable de réaliser les pires actions. Si dans SuperGrave, Seth, Evan et "McLovin" se sentaient prêts à braver la loi pour séduire une fille, par l'achat d'alcools dans un supermarché, Nick, à travers son double François Dillinger, se sent lui pousser des ailes. Prêt à braver l'autorité maternelle, à s'introduire dans une école pour filles ou à brûler une partie de la ville. Et de se retrouver dès lors à la une des journaux tel un dangereux criminel, cousin de l'autre Dillinger. Ainsi, le film propose une série de péripéties plus détonantes les unes que les autres, permettant à Nick de sortir de son train-train quotidien - son meilleur ami et lui, rêvant sans y croire à la fille de leurs rêves, sa vie de banlieue tranquille avec sa mère - et de faire son éducation par l'école de la vie.

bebad-.jpg

Si le film fait dans l'irréalisme - difficile de croire à la réelle schizophrénie du personnage, de part une mise en scène invraisemblable -, Be Bad ! donne surtout l'occasion à Michael Cera de s'amuser avec sa propre image. Lui qui, jusqu'alors, avait une certaine tendance à jouer inévitablement le même rôle, celui du jeune puceau prêt à tout pour perdre sa virginité. En introduisant le personnage de François Dillinger, le jeune acteur s'en donne alors à coeur joie, lentilles bleues, petite moustache et voix grave, et ce pour notre plus grand plaisir. Et si le film sait se faire hilarant, c'est qu'il accumule avec délice les poncifs, de la jeune fille admiratrice de la France, rêvant d'un homme tel Jean-Paul Belmondo période A bout de souffle à la famille ultra catho, ayant jusqu'à installer un orgue dans leur caravane. Proposant dès lors une galerie de personnages secondaires craquants, à l'image de Paul, grand frère de Sheeni, incarné par l'intrépide Justin Long. Sans être particulièrement innovant, Be Bad ! se révèle ainsi être une comédie teenager et romantique décalée où pour enfin se faire entendre - des adultes, de celle qu'il aime -, l'adolescent serait prêt à braver les interdits. Affirmant enfin ses goûts et ses envies. Passant d'obstacle en obstacle, de courses poursuite en travestissement pour mieux conquérir le coeur - et les jupons - de sa belle ingénue. Un film drôle et charmant, tout en sachant se faire quand il faut de plus acidulés.

etoile1.jpgetoile1.jpgetoile1.jpgetoile2.jpgetoile2.jpg

Bonus:

Peu de bonus sur cette édition dvd, si ce n'est un court making-of et quelques bandes annonces.


Dvd reçu dans le cadre de Dvdtrafic par le biais du site www.cinetrafic.fr. Be bad !, de Miguel Arteta. Distributeur Bac Films. Disponible depuis le 04 janvier 2011. Plus de comédies de séduction ici. 

Publié dans DVD

Commenter cet article

Illustration essay 24/01/2011 10:48


I think that this film can be very interesting. I think that this story unusual.