Top Cops / Cop Out / Kevin Smith

Publié le par Limess

3-copie-10.jpg

 

Sortie: 23 juin 2010

> L'histoire: L'histoire de deux flics de la NYPD à la recherche d'une carte de baseball volée, rare mais en parfait état, et qui se retrouvent vite face à un impitoyable gangster obsédé par les objets souvenirs !

De Clerks à Dogma ou Zack et Miri tournent un porno - toujours honteusement inédit en France -, Kevin Smith s'est peu à peu imposé comme le cinéaste d'une génération de geeks, tel un digne héritier de John Hughes. Quelle tristesse, donc, de le voir aux reines de ce Top Cops, film de commande revisitant le genre du buddy movie façon années 80. Soit un tandem de policiers tout ce qu'il y a de plus original, entre un black forcément rigolo et John McLane... pardon, Bruce Willis, flic bourru très attaché à sa fille unique. Alors que celui-ci décide de vendre une carte de base-ball à la valeur inestimable afin de payer le mariage de sa fille, il se retrouve bien vite au mauvais endroit, au mauvais moment. Lors d'un braquage, la carte est volée, poussant l'inspecteur et son collègue à partir à sa recherche, se retrouvant malgré eux dans un trafic de drogues. Clou du spectacle, le big boss de l'affaire n'est autre qu'un fan inconditionnel de base-ball. Vaste programme. Si ce "trépidant" scénario avait de quoi réserver quelques bonnes vannes, difficile de ne pas être gêner dès la première séquence. Laissant un Tracy Morgan, tout droit échapper de 30 Rock, rejouer en totale roue libre quelques scènes de films cultes lors d'un interrogatoire de police. De Dirty Dancing à Die Hard. Une référence que Bruce Willis avouera ne pas comprendre, lui qui n'a jamais vu ce film. Haha, trop drôle buddy, on attend plus que le clin d'oeil et la tape dans le dos. Car Top Cops pose tout de suite le problème, les dialogues sont sur-écrits, surlignant dans chaque séquence les moments où le public se devrait de rigoler. Faudrait-il encore que le tout ne tombe pas à l'eau, par la facilité et le côté consternant de l'ensemble.

3-copie-11.jpg

Ne faisant preuve d'aucune finesse, Top Cops rejoue "volontairement" la carte des clichés, de la paire de flics à leur typologie respective. Poussant malheureusement trop loin le vice en rendant "cliché le cliché". Et il faut le voir ce méchant latino plisser des yeux en s'adressant dans un espagnol approximatif à ses collègues. Ou la seule femme du film, forcément cagole, crier à la moindre occasion. De quoi rendre le tout parfaitement risible et rapidement agaçant. Le faute aussi à un Tracy Morgan insupportable, passant de la parodie de Chris Tucker au nounours collant. A en donner des baffes. Irritant au possible, Top Cops arrive néanmoins à trouver quelques respirations lorsqu'il laisse ses seconds rôles exister. Que ce soit ce tandem gay friendly entre Adam Brody et Kevin Pollack et surtout, Sean William Scott, hilarant en yamakasi plus ou moins ouvertement homosexuel. De là à faire un bon film, la barre est encore loin, Top Cops se révélant surtout un film terriblement embarrassant pour Kevin Smith. Espérons que celui-ci ne soit qu'un tremplin financier pour ses futures réalisations, à commencer par Red State, film de genre horrifique dont on attend déjà beaucoup.

etoile1.jpgetoile2.jpgetoile2.jpgetoile2.jpgetoile2.jpg


Crédit photo: Warner Bros.

Publié dans En salles

Commenter cet article