Gigantic / Matt Aselton

Publié le par Limess

1-copie-33.jpg


Sortie: 06 janvier 2010

> L'histoire: Brian Weathersby (Paul Dano) est un jeune homme tout ce qu'il y a de plus ordinaire: célibataire, employé dans un magasin de literie... A l'exception prêt qu'il poursuit le doux rêve depuis son enfance d'adopter un bébé venu de Chine. Jusqu'à ce qu'il fasse la rencontre de Al Lolly (John Goodman) et de sa fille Harriet (Zooey Deschanel), surnommée "Happy".

"Quoi de mieux qu'une petite comédie indépendante américaine pour commencer l'année en beauté ?". Voilà le genre d'affirmation que l'on peut se dire à soi même en prenant sa place pour Gigantic, premier film du jeune cinéaste Matt Aselton. Gigantic ou le prototype même du film indépendant, reposant à la fois sur le lieu de l'intrigue, le milieu social et des interprètes savamment choisis. Soit une semi comédie new yorkaise - pour ne pas dire tragi - mettant en scène deux jeunes à la dérive - lui, milieu populaire, elle plutôt bobo (?) -, incarnés par Paul Dano et Zooey Deschanel. Le premier ayant été découvert avec Little Miss Sunshine, la seconde ayant cartonné avec (500) jours ensemble. De là à faire un bon film, il n'y avait qu'un pas... sauf qu'un mauvais scénario a peu tendance à donner des résultats très concluants. Ainsi, alors que Gigantic avait tout pour soulever les coeurs, le film apparaît au contraire comme une oeuvre très artificielle, longue et extrêmement fragile où à l'ennui poli se mêle rapidement un agacement irritant. La faute à deux scénaristes hyperactifs, Adam Nagata et Matt Aselton himself, à la copie plus que brouillonne. Proposant non pas une intrigue consistante mais une série de petites saynètes ayant pour unique but de mettre en avant l'originalité d'un personnage. De l'évacuation miraculeuse d'une tumeur à une partie de chasse sous hallucinogènes. Entre elles, aucune cohérence, Matt Aselton ne prenant pas même le temps de construire une galerie de personnages solides, chacun étant caractérisés par un et un unique toc - le grand père qui ne sait pas se servir des nouvelles technologies, le frère mafieux, le copain qui étudie des rats, la copine lunaire... A l'exception de son anti héros mélancolique obsédé par les bébés chinois... Quoi que !

2-copie-34.jpg


Là aurait pu s'arrêter le massacre et Gigantic aurait été une comédie indé éphémère de plus si le cinéaste n'avait pas eu l'envie soudaine de matraquer son récit d'éléments fantaisistes, arrivant au milieu de son intrigue comme des cheveux sur la soupe. A l'instar de ces attaques répétées d'un SDF sur Brian, lui sautant dessus dès que celui-ci marche dans la rue. A ce titre, Matt Aselton est le roi des portes ouvertes, lançant la première pierre d'une série d'histoires - telles les nausées de Harriet - sans jamais aller plus loin. Donnant au film un petit air d'oeuvre décalée mais pas dans le bon sens du terme, Gigantic retombant toujours à côté. Pas vraiment une comédie romantique, ni un drame, ni une étude psychologique, ni même une oeuvre surréaliste, le premier film de Matt Aselton ne raconte finalement pas suffisamment de choses - qui plus est intéressantes - pour être correctement identifié. Le cinéaste se reposant sur ses lauriers, persuadé que quelques répliques et situations piquantes et les beaux yeux de Zooey Deschanel feront l'affaire, fallait-il encore proposer une histoire potable afin que le tout fasse relativement effet. Un film oublié dès la sortie de la salle où il vous suffit, en fait, de regarder l'affiche pour en voir résumer et même carrément spoiler les principales intrigues... Chapeau bas.

etoile1.jpgetoile4.jpgetoile2.jpgetoile2.jpgetoile2.jpg


1. Paul Dano: There Will Be Blood / Hôtel Woodstock
2. Zooey Deschanel: (500) jours ensemble
3. John Goodman: Dans la brume électrique
4. Zach Galifianakis: Very Bad Trip

Credit photo: La fabrique de Films

Publié dans En salles

Commenter cet article

Victor DEL REY 12/01/2010 16:13


Ca m'a l'air d'être un film très intéressant. Je sens que je ne vais pas tarder à aller le voir...

N'hésitez pas à visiter mon blog et ses buts :
http://victordelrey.over-blog.com/
A bientot !!!


Limess 12/01/2010 19:28


Bah non, justement, c'est pas intéressant !