L'Absence / Cyril de Gasperis

Publié le par Limess

    1-copie-38.jpg     2-copie-35.jpg

Sortie: 10 mars 2010

> L'histoire: Employée comme auxiliaire de vie, Félicia (Cécile Coustillac) passe ses journées au chevet d'Anna (Liliane Rovère), rendue dépendante des suites de la maladie d'Alzheimer. Un soir, le mari d'Anna, Christian (Jean-Baptiste Malartre) ne supportant plus ses conditions de vie, disparaît. Les deux femmes vont alors devoir apprendre à vivre seules, ensemble.

Comment réagir face à une maladie comme l'Alzheimer ? C'est la question sur laquelle se penche Cyril de Gasperis, pour son premier passage derrière la caméra. S'intéressant à la relation entre deux femmes, une patiente et son auxiliaire de vie, le jour où l'homme de la famille leur fait défaut. Abandonnant sa femme de part son incapacité à gérer la maladie. Livrées à elles-mêmes, elles devront alors apprendre à collaborer et à s'apprivoiser, jonglant entre la répétition quotidienne des mêmes gestes et les petits aléas du destin. Centré presque exclusivement sur le personnage de Félicia, l'auxiliaire de vie, L'Absence ressemble à s'y méprendre à La Nana de Sebastian Silva, sorti quelques mois plus tôt. L'apparition d'une autre infirmière dans la vie de ces femmes venant bouleverser leur quotidien, remettant en cause l'implication de Félicia auprès de Liliane. La demoiselle ayant laissé trop longtemps sa vie de côté pour s'occuper de sa patiente. Pourtant, si Cyril de Gasperis tente de mettre avant tout en image le vide bien trop présent dans la vie de Félicia, de part son manque d'ambitions ou de raisons d'exister, sa mise en scène pâlit d'un traitement froid et distancié, s'appuyant sur les troubles intérieurs du personnage et l'image qu'elle tente de donner en surface. Résultat, le manque d'enjeux finit par doucement ennuyer, au point de passer complètement à côté. Dommage.

etoile1.jpgetoile4.jpgetoile2.jpgetoile2.jpgetoile2.jpg

Publié dans En salles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article